Le verrouillage du XIe Congrès.

0
21

ecopol_-_no_ 57
Le XIe Congrès s’était terminé le 19
janvier 2011.
Surprise, tout ce qui a été annoncé
des jours à l’avance par un journal
japonais, s’avère exact à 100%.
Nguyễn Phú Trọng, Secrétaire
général du PCV, contrôle le Parti,
Nguyễn Tấn Dũng, le gouvernement
et la gestion économique du pays.
Ceux qui espèrent un changement à
l’intérieur du PCV dans le sens de la
raison en sont pour leurs frais.
Le véritable dirigeant du pays est-il
Nguyễn Tấn Dũng, Premier ministre,
et non Nguyễn Phú Trọng,
Secrétaire du Parti ? Il est vrai que,
vu l’importance de l’économie, le rôle
du Premier ministre prend de
l’ampleur. L’idéologie est mise plus
bas que terre, il ne reste que la
dictature et la force. La marge de
manœuvre de Hanoï se rétrécit, on
resserre les rangs, question de
survie. Nguyễn Tấn Dũng joue le
rôle brillant de l’avant-centre,
Nguyễn Phú Trọng et Cie protège le
bastion arrière. Qui est le meneur de
jeu ? Trương Tấn Sang peut-être ?
Mais ce genre d’affirmation s’avère
souvent faux quand on n’est pas au
cœur du régime. Restons sur le
visible.
Ce que nous voyons :
1/Au Viêtnam, l’esprit Nord – Sud
reste important (nous signalons le
lieu de naissance de chaque
membre pour les lecteurs qui s’y
intéressent). La plupart des
membres du Bureau politique sont
des réactionnaires du Nord.
2/Les forces de la Sécurité nationale
sont en première ligne et gagnent du
terrain. Comme dans tous les
régimes dictatoriaux, ces forces
règlent leurs lois, elles sont haïes
par le peuple car chacun de leurs
membres est un petit dictateur dans
ses fonctions (Trần Đại Quang,
nouvel élu,n.10, est vice-ministre de
la Sécurité).
L’armée est de plus en plus
présente, elle garantirait en dernier
ressort la sécurité du régime.
L’importance de son rôle n’échappe
à personne depuis les événements
de Tunisie et d’Egypte.
Sur 175 membres du Comité central,
on compte 24 venant de l’armée et 9
de la Sécurité.
Le contrôle des médias s’intensifie,
Đinh Thế Huynh (n.13), nouvel élu,
est rédacteur en chef de Nhân Dân,
l’organe du Parti, et Président de
l’Association des journalistes. Đinh
Thế Huynh est réputé comme
quelqu’un qui ne laisse aucune
liberté à la presse. Trois autres
représentants de la presse sont élus
dans le nouveau comité central.
Les membres du Bureau
politique
Nguyễn Phú Trọng.
né le 14/4/1944
A Hanoï
membre du Bureau politique des
Congrès VIII, IX, X
Secrétaire général
Les 14 membres du Bureau politique
du XIe Congrès :
1/Trương Tấn Sang, né le 21/1/1949
à Long An, membre du Bureau
politique des Congrès VIII, IX, X.
2/ Phùng Quang Thanh, né le
2/2/1949 à Hanoï, membre du
Bureau politique du Xe Congrès.
3.Nguyễn Tấn Dũng, né le 17/11/1949
à Ca Mau
Membre du Bureau politique des
Congrès VIII, IX, X
Premier ministre
4/ Nguyễn Sinh Hùng, né le
18/1/1946 à Nghệ An,
Membre du Bureau politique du Xe
Congrès
5/ Lê Hồng Anh, né le 12/11/1949 à
Kiên Giang, membre du Bureau
politique des Congrès IX, X.
6/ Lê Thanh Hải, né le 20/2/1950 à
Tiền Giang, membre du Bureau
polique du Xe
7/ Tô Huy Rứa, né le 4/6/1947 à
Thanh Hóa, membre du Bureau
politique du Xe Congrès.
8/ Nguyễn Phú Trọng, Secrétaire
général
9/ Phạm Quang Nghị, né le 2/9/1949
à Thanh Hoa, membre du Bureau
politique du Xe Congrès
Les nouveaux membres du
Bureau politique
10/ Trần Đại Quang, né le
12/10/1956 à Ninh Bình
11/ (Mme) Tòng Thị Phóng, née le
10/2/1954 à Sơn La
12/ Ngô Văn Dụ, né le 21/12/1947 à
Kiên Giang
13/ Đinh Thế Huynh, né le
Dernières
3
15/5/1953 à Nam Định
14/ Nguyễn Xuân Phúc, 20/7/1954 à
Quảng Nam
Faits et chiffres
La Banque asiatique de
développement (BAD)
s’engage à prêter un milliard
de dollars pour le
développement du secteur de
l’eau Le département des
Infrastructures techniques du
ministère de la Construction a
révélé cet engagement dans le
cadre du programme de
développement du secteur de
l’eau du Vietnam pour la
période 2011-2020.
Le projet de construction du
complexe de loisirs
Happyland d’un montant de
plus de 2 milliards de dollars
sera mis en chantier le 14
février. Ce plus grand centre
de loisirs du pays, qui couvre
338 hectares dans le district
de Ben Luc, province de Long
An, sera achevé en 2014.
D’après le ministère de la
Construction, le Vietnam
compte actuellement 755
villes, soit 37 villes de plus
qu’en 2005. Le taux
d’urbanisation du pays est de
près de 30%.
Le Vietnam exporte des
produits aquatiques vers
160 pays et constitue l’un
des six premiers pays
exportateurs de ces
produits. L’objectif du
Vietnam pour 2011 consiste à
réaliser 5 milliards de dollars
de recettes d’exportations pour
les produits aquatiques.
En janvier, 420 millions de
dollars d’investissements
directs étrangers ont été
engagés, soit une hausse de
5% par rapport à l’année
dernière. Les recettes
d’exportations de ce secteur
sont évaluées à 3,17 milliards
de dollars, soit une hausse de
10,9% et 53% des recettes
nationales. (Nhan Dan, p.7,
27/01)
Selon le classement des
pays les plus prospères,
établi par l’institut de
recherche politique Legatum
basé à Londres, le Vietnam
est placé au 61ème rang en
2010 contre le 77ème rang en
2009. En Asie-Pacifique, les
trois pays et territoire les
mieux placés sont Singapour
(17ème rang), le Japon (18ème
rang) et Hong Kong (20ème
rang). (Quan Doi Nhan Dan,
p.8, 26/01)
56 929 étrangers travaillent
actuellement au Vietnam et
seuls 47,07% d’entre eux en
sont autorisés.
Le Vietnam manque d’emplois
stables (Dat Viet):
Durant la période 2007-2009,
le nombre d’emplois précaires
a baissé de 4,3% grâce à
l’augmentation du nombre des
salariés. Cependant, 6
travailleurs sur 10 ne sont pas
salariés et plus de 69% des
femmes ont un emploi
précaire. “C’est une preuve du
manque d’emplois durables au
Vietnam”, déclare le directeur
de l’Emploi,
.
Au Vietnam, près de 75% de
la population nationale a plus
de 15 ans. Cependant, 76,5%
des personnes ayant entre 15-
17 ans travaillaient en 2009,
ce qui souligne le taux élevé
d’abandon des études. Ce
phénomène est inquiétant,
selon un rapport officiel, car le
départ anticipé de l’école
conduit souvent à des effets
négatifs en termes d’emploi,
de revenu et de chômage.
Pour cette année 2011,
l’objectif affiché consiste à
créer 1,6 million d’emplois,
dont 1,513 million d’emplois
dans le pays et 87 000
emplois concernant
l’exportation de la maind’œuvre.
D’après les statistiques de
l’Association de la
planification familiale du
Vietnam, le Vietnam fait
partie des trois pays du monde
les plus touchés par
l’avortement, soit 1,2 à 1,6
million de cas par an.
Le professeur, Ngo Bao Chau,
sera directeur du fonds de
renforcement de l’intelligence
du Vietnam. Ce fonds créé par
le groupe FPT vise à
accompagner les talents en
matière de sciences et
technologies. Chaque année,
le fonds remettra 3 prix d’un
montant d’un milliard de dôngs
(50 000 dolla

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here