VIET NAM infos
 
         
     
 
 
 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Édito

 

Archives

 

Thèmes et humeurs

Dossiers

économie/politique

culture/société

brèves/dernières

Documentation

 

Contacts

 

Liens

 

 

 

 
 
 

 

 

Archives - économie/politique

VIET NAM infos numéro 26 - 15 septembre 2004

Jacques Chirac demande un engagement total des diplomates français



Le président Jacques Chirac a appelé les diplomates français à "un engagement total" au service de l'économie française à l'étranger, dans son discours devant les ambassadeurs de France et chefs de représentations diplomatiques, réunis à l'Elysée le 27 août.

"Des millions d'emplois, l'avenir de l'économie française dépendent de nos exportations, de la compétitivité internationale de nos entreprises qui inscrivent désormais leurs stratégies de développement et d'investissement dans un horizon européen et mondial", "Vous qui êtes des acteurs essentiels de la présence internationale de la France, vous avez une responsabilité particulière à cet égard". Jacques Chirac a déploré que la France ne tire "pas suffisamment parti du potentiel de nombreux pays, nos exportations sont encore trop concentrées sur nos marchés européens traditionnels. J'attends de vous que vous soyez personnellement les partenaires des entreprises françaises, et notamment des PME, pour les aider à identifier les opportunités et les accompagner dans leurs projets". A l'adresse, en particulier, des diplomates en poste "dans les pays émergents d'Asie, d'Amérique latine et d'Afrique", il a dit attendre "un engagement total pour y favoriser le développement des exportations et des investissements français". "J'attends de vous que vous soyez les promoteurs de notre pays auprès des investisseurs étrangers", a t il conclu. Jacques Chirac a souligné qu'il serait accompagné "par de nombreux chefs d'entreprises" lors de ses visites au Vietnam et en Chine, en octobre. 

Israël, Viêt-Nam 
accord de coopération commerciale


Israël et le Vietnam ont signé le 25 août un accord destiné à développer leurs échanges commerciaux bilatéraux. Cet accord, signé à Hanoï, est le résultat d'une négociation initiée il y a dix ans. Israël et le Vietnam ont noué des liens diplomatiques il y a onze ans et le volume de leurs échanges bilatéraux a atteint 40 millions de dollars pour la seule année 2003. Ce chiffre encore bas est en augmentation de 60% par rapport à celui enregistré en 2002.

Les responsables israéliens souhaitaient depuis longtemps signer un tel accord pour des raisons à la fois économiques et politiques.

Etat communiste, le Vietnam a été durant la Guerre froide l'allié de pays arabes radicaux comme l'Algérie, la Libye et l'Irak et a attendu jusqu'en 1993 pour établir des relations diplomatiques avec l'Etat juif. (AFP 24 /08/04)


Nouveau scandale, nouvelles arrestations chez PetroVietnam


Quatre hauts responsables de la compagnie d'Etat PetroVietnam, l'un des plus grands groupes industriels du Vietnam, ont été arrêtés en marge d'un nouveau scandale financier. 
Nguyen Trong Nhung, 59 ans, Dang Huu Quy, 51 ans, Dang Dinh Binh, 46 ans, et Bi Van Tu, 58 ans, sont accusés d'être responsables de pertes colossales dans la contruction d'une structure industrielle de 151 millions de dollars.

PetroVietnam est au coeur d'une vaste controverse depuis le limogeage l'an passé de ses numéros un et deux, dans une affaire de corruption liée à la construction de la raffinerie de Dung Quat, au centre du pays.

Le projet, essentiel pour l'indépendance énergétique du pays, va de retards en déconvenues depuis plus de dix ans.

En juin, le directeur adjoint de la société mixte VietsovPetro, qui regroupe PetroVietnam et le géant russe Zaroubejneft, avait été arrêté pour des détournements de fonds.

Une semaine auparavant, un des cinq vice directeurs de PetroVietnam avait été interpellé dans le même dossier, une affaire de falsification de contrats pour des équipements d'une valeur de 17 millions de dollars. L'ensemble du secteur fait les frais de la lutte anti corruption, qui semble ne plus s'arrêter au Vietnam où le Parti communiste au pouvoir entend montrer publiquement sa détermination face à un phénomène chronique qui a sévèrement entaché sa réputation.

Nombre d'observateurs soulignent pourtant combien ces purges sont sélectives, politiquement orientées et soigneusement épargnées aux plus hauts responsables. (AFP 26/08/04)

Visitez notre site : www.vninfos.com

Brèves


L'Union européenne a décidé d'interdire les importations d'oiseaux domestiques et de plumes en provenance de Malaisie, où une flambée de grippe aviaire a été décelée sur des poulets. L'interdiction restera en vigueur jusqu'au 15 décembre, date à laquelle la situation de tous les pays asiatiques frappés par l'épidémie sera réévaluée.

A la suite de l'apparition de la grippe aviaire, début 2004, le marché européen a été fermé aux importations de volailles, d'oeufs, de plumes et d'animaux domestiques en provenance du Cambodge, de la Chine, du Japon, du Pakistan, de la Corée du Sud, de la Thaïlande et du Viet-Nam. 

Le ministère vietnamien des Finances a donné le feu vert au transporteur maritime Gemadept pour devenir la première entreprise du pays à être listée sur une bourse étrangère à Singapour,

Le Vietnam communiste a entrepris officiellement en 1986 son ouverture vers l'économie de marché. La bourse de Ho Chi Minh Ville (sud) ne compte aujourd'hui que 24 entreprises listées pour un capital total enregistré de 76,3 millions de dollars (63,6 millions d'euros). 

L'Agence Française de Dévelop-pement (AFD) a accordé un prêt de 29,6 millions d'euros au Vietnam dans le cadre d'un vaste programme d'assainissement d'eau dans le sud du pays, a t elle indiqué dans un communiqué.

Le projet, co financé avec la Banque asiatique de développement (BAD) et l'Etat vietnamien, pour un total de 164, 6 millions de dollars (environ 137,2 millions d'euros), doit permettre d'améliorer les ressources en eau des rivières Be et Sai Gon et accroître le débit de la rivière Vam Co Dong (sud).
Les engagements nets cumulés du groupe AFD au Vietnam s'élèvent à 484,2 millions d'euros.

Le Vietnam lance samedi la construction d'un barrage hydro électrique d'une valeur de 380 millions de dollars pour répondre à une demande croissante d'électricité dans le pays.

Le barrage Ban Ve, d'une capacité de 300 mégawatts, sera construit dans la province centrale de Nghe An par le monopole d'Etat Electricité du Vietnam et sera opérationnel en septembre 2009, selon un haut responsable du comité du peuple de la région.

Le Vietnam devrait être confronté à une pénurie d'électricité à hauteur de 8 milliards de kilowatts d'ici 2015 et jusqu'à 35 à 60 mds KW d'ici 2020, selon des projections du gouvernement.

Electricité du Vietnam a dans ses cartons 32 centrales électriques, dont 20 barrages hydro électriques entre 2003 et 2010.

Le pays, qui dispose d'un important réseau hydraulique et de réserves en gaz et en charbon, possède actuellement 14 centrales dont 8 hydro électriques. 

Une société d'investissement américaine, Indochina Capital Corporation, a obtenu une licence pour construire une station balnéaire de quatre étoiles sur le site de l'ancien bagne français de Poulo-Condor pour y attirer plus de touristes.

Le lieu de villégiature, dont l'ouverture aux touristes est prévue pour la fin de 2006, sera le plus luxueux hôtel sur l'île de Con Dao visitée par 280.000 touristes étrangers et 4,8 millions de touristes vietnamiens l'an dernier.

Con Son avait été baptisée Poulo- Condor par les Français et utilisée pour y emprisonner les opposants au régime colonial

L'Asie du Sud Est progresse vers le marché unique. Les ministres des finances de dix pays d'Asie du Sud Est ont progressé vers un marché unique à l'européenne en décidant une vaste suppression des droits de douane sur les huit années à venir.

Le projet adopté par les ministres lors d'une réunion de quatre jours à Jakarta doit être ratifié lors d'un sommet de l'Association des nations d'Asie du Sud Est (ASEAN) en novembre au Laos. Il prévoit que les droits de douanes seront abolis dans onze secteurs industriels d'ici 2012, formant ainsi une sorte de marché commun pour 530 millions de gens.

Les droits seront supprimés sur le caoutchouc, l'électronique, les automobiles, les voyages aériens, les textiles, le tourisme, l'agriculture, le commerce électronique, les pêches, le bois et la santé, dès 2007 pour les six pays les plus avancés du groupe : Brunei, Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour et Thaïlande. Les quatre autres membres, Cambodge, Birmanie, Laos et Vietnam, attendront jusqu'à 2012.

L'ASEAN estime que l'intégration économique est cruciale pour faire face aux puissances régionales que sont la Chine, le Japon, la Corée du Sud et l'Inde. 


Les sociétés China National Offshore Oil Corp et la Philippine National Oil Co ont signé un accord pour faire des recherches conjointes de ressouces pétrolières autour des Îles Spratly. PetroVietnam est mis devant les faits accomplis. Geste politique difficilement acceptable pour le Viêt-Nam.

La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Dung a déclaré : « le Viêt-Nam est préoccupé par cette signature, la Chine et les Philippines n’ont pas consulté les parties concernées ». Le Viet-Nam accuse Pékin et Manille de violer les accords de stabilité signés en novembre 2002 par la Chine et les dix membres de l’ASEAN afin de réduire les tensions dans cette région.

Actualité

 

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères Bernard Bot, dont le pays préside l'Union européenne, a annoncé le 10 septembre que l'UE participerait au prochain sommet euro asiatique (ASEM) prévu le 8 octobre à Hanoi, mais refusait une représentation de haut niveau de la Birmanie.

Dans leur compromis, à l'issue d'une journée de travail à Valkenburg (sud est des Pays Bas), les chefs de la diplomatie européenne, ont également menacé de renforcer les sanctions contre la junte militaire birmane, en élargissant notamment l'interdiction de visa et en gelant des crédits, si aucun progrès n'était enregistré d'ici le 8 octobre sur la question des droits de l'Homme.
"Nous nous attendons à ce que le niveau de représentation de la Birmanie soit inférieur à celui de chef d'Etat ou de gouvernement", à déclaré M. Bot. 

La rencontre bi annuelle a été mise en question par l'opposition de l'UE, principalement du Royaume Uni, à la participation de la junte birmane en raison de ses violations des droits de l'Homme et des libertés. Deux réunions ministérielles ont déjà été annulées en raison du différend.

Plusieurs centaines d'organisations alter-mondialistes et de la nouvelle gauche se sont réunies pendant trois jours à Hanoï, un mois avant le sommet Asie Europe, pour un débat très ouvert sur la démocratie et la mondialisation auquel la capitale vietnamienne n'est pas habituée.

Syndicats, partis et organisations non gouvernementales d'Europe et d'Asie ont débattu des "attaques du Fonds monétaire international" (FMI), des risques de la mondialisation et de la place de l'individu dans la société.

Après deux jours d'une extrême confusion, au cours desquels la presse s'était vu refuser l'accès aux travaux officiellement faute de place , les portes se sont ouvertes jeudi pour les travaux sur la démocratisation et les droits de l'homme.
.
Au total, plus de cinq cents organisations ont participé au forum, conçu en 1996 comme une réunion de la société civile parallèle à celle des responsables politiques, et devenu, cette année, un véritable rendez vous alter mondialiste.

Jeudi 9 septembre, le forum s'achevait sur la question des droits de l'homme et de la démocratisation, sujet sensible dans un pays régulièrement attaqué pour ses prisonniers d'opinion et sa mainmise sur la presse.

Sous les critiques transparaissaient une certaine auto censure et la volonté de l'assistance de reconnaître combien la tenue seule du forum constituait un geste d'ouverture.

(D’après Didier Lauras AFP).


M. Vo Van Ai Président du Comité Vietnam de défense des droits de l’Homme dénonce qu’aucune ONG vietnamienne indépendante du régime communiste n’a été acceptée à la rencontre organisée à Ha Nôi du 6 au 9 septembre. 

Remarquons que cette rencontre est devenue une tribune d’ alter-mon-dialistes et d’anciens soixante-huitards pour critiquer la guerre en Irak, la mondialisation, le FMI etc. Les vrais problèmes de liberté de croyance, de pratique religieuse, d’expression, sont passés dans des discussions sur la démocratie et le multipartisme en général. Il semble que le sort des prisonniers de conscience n’était pas à l’ordre du jour. Les intervenants étaient heureux de pouvoir parler « librement » de la démocratie et de critiquer l’impérialisme américain. 

Liste des personnalités en prison ou en résidence surveillée :

Les Vénérables Thích Huyền Quang, Thích Quảng Ðộ, Thích Thiện Hạnh, Thích Thiện Minh, Thích Tuệ Sỹ, Thích Thanh Huyền, Thích Nguyên Lý, Thích Viên Ðịnh, Thích Thái Hòa, Thích Hải Tạng, Thích Ðồng Thọ, 


RP. Nguyên Van Ly, le révérend Nguyễn Hồng Quang. 


MM. Phạm Quế Dương, Nguyễn Ðan Quế, Hoàng Minh Chính, Trần Khuê, Nguyễn Ðình Huy, Trần Văn Lương, Vũ Ðình Thụy, Nguyễn Khắc Toàn, Nguyễn Vũ Bình, Phạm Hồng Sơn, Jana Bom….

Soutenez l’Association France-Viet-Nam d’Entraide (AFVE)

L’AFVE a pour but de venir en aide à ceux qui sont opprimés au Viêt-Nam à cause de leur engagement pour la liberté de pensée et d’expression, et à leur famille.
Membres fondateurs : 
Bui Tin / Bui Xuân Quang / Nguyên Quoc Nam / Nguyên Thi Thanh Vân / Nguyên Van Trân / Tôn That Long / Trinh Long Hai / Vo Nhân Tri / Vu Quoc Thuc.

Président : Bui Xuân Quang
Secrétaire générale : Nguyên Thi Thanh Vân ;
Trésorier : Trinh Long Hai
Contrôle de gestion : Vu Ngoc Bôi / Nguyên Ngoc Liêm

AFVE 240 rue de Tolbiac 75013 Paris
tél 01 45 89 58 32 / 
fax 01 45 65 39 63
e mail :  AFVE@ifrance.com