VIET NAM infos
 
         
     
 
 
 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Édito

 

Archives

 

Thèmes et humeurs

Dossiers

économie/politique

culture/société

brèves/dernières

Documentation

 

Contacts

 

Liens

 

 

 

 
 
 

 

 

Archives - économie/politique

VIET NAM infos numéro 31 - 15 juillet 2005

Le voyage de Phan Van Khai 
aux Etats -Unis



Le Premier ministre vietnamien Phan Van Khai a effectué un voyage aux Etats-Unis et au Canada.

Seattle 19.6.2005. Visite de l’usine Boeing. Première conférence de presse. Pressé par des questions sur la liberté de croyance, Phan Van Khai a annulé la conférence de presse au bout d’un quart d’heure. Le 20.6, Phan Van Khai a visité le siège social de Microsoft à Redmont, près de Seattle qui a ouvert un bureau au Viêt-Nam en 1996. Entretien avec Bill Gates, Président de Microsoft, qui a promis une aide à la formation et de fournitures de logiciels à 50 000 enseignants.

21.6.2005. Washington. Entretien de 30 minutes avec le Président Bush à la Maison blanche. Séance de travail. Phan Van Khai a surtout demandé au Président Bush d’appuyer la candidature vietnamienne à l’Organisation mondiale du commerce. Khai a aussi demandé aux Etats-Unis de mettre le Viêt-Nam sur la liste des pays devant recevoir des aides américaines pour le Sida.

Le Viêt-Nam a signé un accord pour l’achat de 4 Boeing 787 avant 2010 et la promesse d’un achat suplémentaire de 11 appareils.

23.6.2005 Phan Van Khai a rendu visite à la Bourse de New York à Wall street. A 9h30, Phan Van Khai a été invité à sonner la cloche d’ouverture de la Bourse. Différents entretiens avec les dirigeants de la Bourse newyorkaise, des sociétés IBM, General Electric etc.

24.6.2005. Boston. Phan Van Khai a visité l’Université de Harvard.

Selon un premier bilan, Phan Van Khai a obtenu de George W. Bush un soutien de poids pour l’entrée du Viêt-Nam dans l’organisation mondiale du commerce en 2006 (avant le Xe Congrès du PCV ?). En échange Khai a promis une amélioration de la législation, des droits de l’Homme, de la liberté de religion. Surtout le Viêt-Nam accepte de participer au programme américain de formation militaire IMET (International Military Education and Training www.ciponline.org/facts/imet.htm). 

Le Président Bush a été invité à faire une visite au Viêt-Nam en 2006.

Les manifestations de la communauté vietnamienne ont suivi Phan Van Khai pas à pas, Seattle, Washington, New York, Boston, et ont empêché Khai de tenir des conférences de presse sans avoir à parler des droits de l’Homme. le Premier ministre vietnamien s’est montré chaque fois à court d’arguments sur ce point..Mobiliser la communauté vietnamienne pour soutenir les efforts économiques du pays s’est avéré être une impossibilité dans la situation actuelle. Ce qui a surpris les observateurs, beaucoup de contestataires, comme Mlle My Danh, 24 ans, sont nés après la fin de la guerre.


Otawa 27 juin 2005


Le Premier ministre canadien Paul Martin a publiquement critiqué la situation des droits de l'Homme au Vietnam à la suite d'un entretien à Ottawa avec son homologue vietnamien Phan Van Khai.
"Nous avons eu une discussion substantielle sur les droits de l'Homme, incluant la liberté de religion et la liberté d'expression", a déclaré M. Martin lors d'une conférence de presse avec son homologue vietnamien.

"J'ai dit au Premier ministre qu'il y a au Canada plusieurs citoyens d'origine vietnamienne et que plusieurs de ces personnes étaient venues au Canada parce qu'elles étaient préoccupées par le respect des droits de l'homme et des libertés politiques au Viet-Nam", a t il ajouté.
"Les Canadiens croient que la liberté doit être universelle" même si "l'histoire de nos nations", "nos conditions de vie et nos cultures diffèrent", a t il ajouté.

Les deux pays ont signé des accords sur la réforme du système bancaire vietnamien, l'agriculture, la prévention de maladies comme la grippe aviaire et l'adoption internationale. Le Premier ministre vietnamien a aussi obtenu l'engagement d'une aide accrue au développement de la part du Canada, ainsi que son soutien pour son adhésion à l'Organisation mondiale du commerce. (AFP 28 juin 2005).


Barrage géant à Son La


Le gouvernement vietnamien a demandé l'accélération des relocalisations de plus de 8.600 personnes avant novembre, afin de pouvoir commencer la construction de l'immense barrage hydro électrique de Son La, dans le nord du pays, 

Le projet représente un investissement total de 2,46 milliards de dollars et entraînera d'ici 2010 le déplacement de quelque 91.000 personnes.

L'Assemblée nationale vietnamienne avait approuvé en décembre 2002 le projet de centrale, dotée d'une capacité de 2.400 mégawatts, à 300 kilomètres au nord de Ha Noï.
Les débats avaient été vifs, certains spécialistes estimant notamment que la sécurité de la capitale serait menacée si le barrage venait à lâcher et poussant les experts à revoir les objectifs initiaux à la baisse.
La centrale doit commencer à fonctionner en 2012 et tourner à plein régime en 2015.

Le développement économique du pays a considérablement augmenté les besoins en électricité. Selon les chiffres officiels, 70 à 80 milliards de kilowatts seraient nécessaires en 2010, et plus du double d'ici 2020. (AFP)


Brèves


La banque britannique Standard Chartered a investi pour 18 millions d'euros dans l'Asia Commercial Bank (ACB), devenant le premier étranger à prendre des parts dans une institution bancaire vietnamienne. Selon le quotidien économique Thoi Bao Kinh Te, la décision vise à permettre à la Banque pour le commerce extérieur du Viet-Nam (Vietcombank) de mobiliser du capital.

FLSchmidth (ciment) du groupe danois FLS Industries, a remporté deux contrats au Viet-Nam d'une valeur totale de 113 millions d'euros, Les deux commandes ont été passées par Ha Long Cement Joint Stock Company.

Le Viet-Nam va créer un fonds d'investissement public, la SCIC (State Capital Investment Corporation), afin de participer aux projets publics ou privés intéressants dans le pays et à l'étranger et lever ainsi des capitaux, a t on indiqué mercredi de sources officielles. 

Le modèle s'inspire de Temasek, la holding d'investissement du gouvernement singapourien, fondée en 1974 et qui gère actuellement un portefeuille d'une valeur de 55 milliards de dollars américains, dont la moitié à l'étranger. "Temasek a joué un rôle de conseil dans la mise en place. Elle s'occupera aussi de la formation du personnel", 

Le déficit commercial du Viet-Nam a continué de s'aggraver au premier semestre, atteignant les 3,57 milliards de dollars, mais il a été compensé en partie par une production industrielle en hausse de plus de 15%, selon les chiffres officiels. Le déficit comercial avait déjà battu un record l'an passé en dépassant les 5,52 milliards.

Le Viet-Nam s'apprête ainsi à battre un nouveau déficit record s'il reste sur le même rythme. Mais il peut se réjouir de la stabilité de sa croissance industrielle: la production a augmenté de 15,6%, à 12,9 milliards de dollars, selon la même source.

Le secteur privé mène la danse avec 24,7% de croissance, suivi par les sociétés étrangères (+ 13,9%) et les compagnies d'Etat (+ 9,7%).
Le Viet-Nam publie systématiquement ses statistiques avant la fin de la période considérée, quitte à les corriger plus tard le cas échéant. (AFP)

La réduction de la pauvreté dans les pays en développement passe obligatoirement par la promotion d'une croissance économique durable, selon un rapport de la Banque mondiale publié à 10 jours du sommet du G8 essentiellement consacré à l'allègement de la dette des pauvres.

Le rapport, réalisé en association avec les ministères français, allemand et britannique du développement, a étudié l'évolution de la croissance économique dans 14 pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine et d'Europe de l'Est dans les années 1990.

"Alors que les dirigeants du G8 se réunissent, cette étude devrait nous encourager à travailler étroitement avec les gouvernements des pays en développement pour les aider à assurer le succès de leurs économies et la participation de leurs citoyens à ce succès", a souligné le ministre britannique Gareth Thomas. Le rapport de la Banque tire les leçons des situations dans 14 pays étudiés, dont cinq pays africains.

En moyenne une hausse de 1% du taux de croissance du PIB par habitant dans ces pays dans les années 1990 s'est traduite par une réduction de 1,7% de la pauvreté (AFP)

 

Vatican-Viêt-Nam. Relations diplomatiques en préparation ?


Le Vatican espère une normalisation rapide de ses relations avec le Viet-Nam, a annoncé le Saint Siège dans un communiqué publié le 2 juillet dernier à l'issue de la visite d'une délégation du gouvernement vietnamien.

Cette délégation conduite par M. Ngo Yen Thi, directeur de la commission gouvernementale chargée des affaires religieuses, comprenait également des représentants du gouvernement et du ministère des Affaires étrangères.
Arrivée à Rome le 27 juin, elle a été reçue au Vatican par le ministre des Affaires étrangères, Mgr Giovanni Lajolo, et le sous secrétaire d'Etat, Mgr Pietro Parolin.

Elle a également rencontré le préfet de la Congrégation chargée de l'évangélisation des peuples, le cardinal italien Crescenzio Sepe, et des représentants des congrégations pour la doctrine de la foi et du dialogue interreligieux, a précisé le Vatican.
Les représentants du gouvernement vietnamien ont assisté à la messe célébrée le 29 juin par Benoît XVI, au cours de laquelle le pape a remis le palium, écharpe symbole de la dignité d'archevêque, à 32 prélats dont l'archevêque de Hanoi, Mgr Joseph Ngô Quang Kiet.

"Les relations entre le Saint Siège et le Viet-Nam ont été au centre de ces entretiens avec le souhait qu'elles se normalisent rapidement", selon le communiqué.

Le Vatican et le Viet-Nam, pays qui compte la deuxième plus grande communauté catholique en Asie avec 8 millions de fidèles, juste après les Philippines, n'ont pas de relations diplomatiques.(AFP)

La dernière déclaration à l’ONU (Genève) du Vénérable Thich Quang Dô, Directeur de l’Institut de la Propagation de la Foi.

Le Vénérable fait d’abord un rappel de sa lettre diffusée au mois d’avril 2005 à la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève :

« Depuis 25 ans, le Vénérable Thich Huyên Quang, Patriarche suprême et moi-même, sommes mis en prison et en résidence surveillée parce que nous avons juste demandé les droits de l’Homme pour le peuple vietnamen. »

Lors de la réalisation de cet enregistrement, je suis en résidence surveillée à la Pagode Thanh Minh Thiên Viên, à Saïgon. Je suis surveillé jour et nuit, ma ligne téléphonique est coupée. »

Puis, le Vénérable fait la remarque : « les Droits de l’Homme permettent à tous les hommes de vivre dans la liberté, d’être respectés comme des citoyens d’une société. Mais au Viêt-Nam, aujourd’hui, nous ne connaissons pas la liberté. Nous sommes déportés à l’intérieur même de notre pays, emprisonnés à l’intérieur même de notre domicile. Nous sommes des prisonniers d’un régime totalitaire qui se permet de donner le droit de prendre la parole à certains, d’imposer le silence à certains autres, de décider qui est libre, qui doit être emprisonné.

Nous sommes des prisonniers d’un régime, qui, malgré une guerre qui a sonné sa fin depuis trente ans, continue à faire la guerre contre son propre peuple, à empêcher tous les citoyens de bénéficier des droits de l’Homme fondamentaux. »

Il cite les exactions subies par les dirigeants et membres de L’Eglise Bouddhique Unifiée du Viêt-Nam. depuis deux ans, les mensonges répétés des responsables communistes à chaque fois qu’ils ouvrent la bouche pour parler de la liberté de religion comme le Premier Ministre Phan Van Khai lors de son voyage aux Etats-Unis

A la fin de sa déclaration le Vénérable Thich Quang Dô remercie l’ONU d’avoir établi le 26 mai 2005 
le « UN Opinion 18/2005 » sur la « détention arbitraire de Thich Huyen Quang and Thich Quang Do »

Pour plus d’information entrez dans le site Quê Me

 

 http://www.queme.net/eng/e-docs_detail.php?numb=467

Voici la liste des personnes encore en prison citée par une résolution soumise par le Centre Suisse Romand au Pen Club international : 

« Nguyen Khac Toan, 50 ans, journaliste et essayiste, condamné pour "espionnage" en décembre 2002 à 12 ans de prison et 3 ans de détention probatoire. 

Dr Pham Hong Son, 37 ans, écrivain et traducteur, condamné pour "espionnage" en juin 2003 à 13 ans de prison, ramené à 5 ans et 3 ans de détention probatoire après appel. 

Nguyen Vu Binh, 37 ans, journaliste et essayiste, condamné pour
"espionnage" le 31 décembre 2003 à 7 ans de prison et 3 ans de détention
probatoire. 

Révérend Nguyen Hong Quang, 47 ans, juriste de formation (n’ayant pas le droit d’exercer sa profession), arrêté en juin 2004 et condamné en novembre 2004 à 3 ans de prison pour avoir soi-disant "incité à la résistance contre des officiers qui faisaient leur devoir ». 


Soutenez l’Association France-Viêt-Nam d’Entraide (AFVE)

 

L’AFVE a pour but de venir en aide à ceux qui sont opprimés au Viêt-Nam à cause de leur engagement pour la liberté de pensée et d’expression, et à leur famille.

Membres fondateurs :

Bui Tin / Bui Xuân Quang / Nguyên Quoc Nam / Nguyên Thi Thanh Vân / Nguyên Van Trân / Tôn That Long / Trinh Long Hai / Vo Nhân Tri / Vu Quoc Thuc.  

Président : Bui Xuân Quang

Secrétaire générale : Nguyên Thi Thanh Vân ;

Trésorier : Trinh Long Hai

Contrôle de gestion : Vu Ngoc Bôi / Nguyên Ngoc Liêm

 

AFVE 240 rue de Tolbiac 75013 Paris

tél 01 45 89 58 32 /

fax 01 45 65 39 63

e mail :  AFVE@ifrance.com