VIET NAM infos
 
         
     
 
 
 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Édito

 

Archives

 

Thèmes et humeurs

Dossiers

économie/politique

culture/société

brèves/dernières

Documentation

 

Contacts

 

Liens

 

 

 

 
 
 

 

 

Archives - économie/politique

VIET NAM infos numéro 34 - 15 janvier 2006

L’Asie orientale sous l’influence pacifique de la Chine


Le premier sommet de l’Asie orientale à Kuala Lumpur au mois de décembre 2005, dont la moitié de la population mondiale est représentée, marque le premier grand rassemblement de l’Asie avec un « rééquilibrage politique » aux dépens des Etats-Unis et au profit de la Chine.

Pékin a insisté sur sa volonté d'"essor pacifique" sans écraser quiconque ni bouleverser le paysage politique régional. "Nous ne voulons pas avoir un rôle dominant en Asie de l'Est car tous les pays de la région sont égaux", a insisté le porte parole de la diplomatie chinoise, Qin Gang.

Le bras de fer entre la Chine et le Japon n’étonne plus personne. Les rencontres entre les dirigeants des deux Grands de l’Asie ont été annulées. Pékin critique « l’arrogance» du Premier ministre japonais Junichiro Koizumi et met en cause l’attitude japonaise devant ses responsabilités durant la deuxième guerre mondiale.

L’ASEAN (association des nations de l’Asie du Sud-Est – cinq membres fondateurs : la Thaïlande, la Malaisie, Singapour, l’Indonésie et les Philippines ; le sultanat de Brunei a été accueilli en 1984, puis le Viêt-Nam en 1995, le Laos et la Birmanie en 1997, puis le Cambodge en 1999) est courtisée par la Chine, la Corée du Sud, le Japon et l’Inde. Les 500 millions de consommateurs potentiels de l’ASEAN représentent une puissance économique certaine, mais cette organisation est disparate politiquement, et le chacun pour soi économique la rend extrêment fragile devant des partenaires comme la Chine, le Japon ou l’Inde.

Malgré quelques obstacles, la marche de la Chine vers la maîtrise de l’économie mondiale semble être inexorable.

L'excédent commercial chinois est de 100 milliards de dollars en 2005 

Avec un déséquilibre des échanges de 200 milliards de dollars, les Etats-Unis importent six fois plus de produits chinois qu’ils n’exportent vers la Chine.

Ce « capitalisme sans démocratie », (selon les termes de l’économiste Robert B. Reich) n’est-il pas suffisamment alarmant pour que nos dirigeants y prêtent un peu plus attention ? 


Dernières

Le Produit intérieur brut (PIB) du Viêt-Nam a augmenté de 8,4% en 2005, contre 7,7% l'an dernier, selon une estimation officielle se basant sur les données préliminaires publiées par le Département général des Statistiques.
"Il s'agit d'une croissance record de l'économie vietnamienne depuis 1996, année où elle avait atteint 9,3%", 

Le déficit commercial du Viêt-Nam a atteint 4,65 milliards de dollars en 2005, soit la première baisse depuis six ans, notamment grace à la hausse des cours du pétrole et du riz et au dynamisme de l'activité industrielle, ont indiqué des analystes.

L'inflation s'est établie à 8,4% au Viêt-Nam en 2005, soit presque un point de moins que l'an passé mais au delà des objectifs du gouvernement, a indiqué un responsable vietnamien, en soulignant que le phénomène était jugé sous contrôle.

Selon les chiffres préliminaires du Département des statistiques, les prix des aliments, qui représentent la moitié des produits à partir desquels l'index est calculé, ont augmenté de 10,8% en un an.


Les cours du pétrole et des fertilisants, les catastrophes naturelles et la grippe aviaire ont aussi pesé lourd, a estimé le directeur de l'Institut de recherche du marché à Ha Noi.

L'an passé, l'inflation avait atteint les 9,5%. Le gouvernement espérait cette année se maintenir en dessous de 6,5%.

Le nombre de touristes étrangers venus en 2005 au Viêt-Nam a augmenté de 17,05% par rapport à l'an dernier en dépit de la résurgence de la grippe aviaire début octobre dans le pays, a indiqué l'Administration nationale du Tourisme (ATV).

Les arrivées internationales ont atteint 3,43 millions, dont notamment celles en provenance de la Chine, du Japon, de la Corée du Sud, des Etats Unis et de la France.

Vietnam Airlines a enregistré une croissance moyenne de 14% par an depuis dix ans.

Vietnam Airlines cherche des avions à louer pour soutenir ses ambitieux projets de croissance mais subit de plein fouet la pénurie d'appareils disponibles dans le monde, a indiqué la compagnie aérienne.

Le Viêt-Nam juge injuste la façon dont est menée une enquête de l'Union européenne (UE) auprès de son industrie de la chaussure et qui pourrait mener à des mesures anti dumping, a indiqué une association de producteurs.

L'UE enquête depuis plusieurs semaines sur la possibilité que les producteurs vietnamiens de chaussures vendent en dessous des prix de fabrication, comme elle le fait en Chine et en Inde, à la suite d'une plainte de la Confédération européenne de l'industrie de la chaussure.

Selon l'organisation, les exportations de chaussures du Viêt-Nam dans l'UE représentent 2 milliards de dollars par an, soit 65% des exportations totales de ce secteur.
Les producteurs européens sont surtout inquiets des volumes exportés par la Chine. La production du vieux continent a chuté de 19% entre 1995 et 2003.

Le Viêt-Nam devrait exporter 5,2 millions de tonnes de riz en 2005, soit une année record qui permet au pays de conserver sa place de deuxième exportateur mondial, a t on appris de source officielle.

L'année 2005 a été celle du pétrole et du cuivre, qui ont enchaîné les records. Les autres métaux ont eux aussi brillé, en particulier l'or et le platine, mais les matières agricoles se sont faites plus discrètes, à l'exception du sucre.

L'indice Commodities Research Bureau (CRB), moyenne des prix de 17 matières premières, a frôlé un record historique en septembre, à 337 points. Il a gagné 15% en un an.

Le métal jaune a bondi à plus de 500 dollars l'once en fin d'année, et atteint environ 540 USD en décembre, son plus haut niveau depuis janvier 1981.

Les bailleurs de fonds ont promis une aide globale de 3,7 milliards de dollars au Viêt-Nam pour combattre la pauvreté et poursuivre ses efforts de croissance économique en 2006, ont ils indiqué au terme de leur conférence annuelle à Ha Nôi.

Le Viêt-Nam, dont le revenu par an et par habitant approche les 640 dollars, bénéficie de l'un des programmes d'aide les plus importants de la planète.
Le montant représente une augmentation d'environ 300 millions de dollars par rapport à l'an passé. Le Japon est toujours le plus important pays donateur du Viêt-Nam, avec 835 millions de dollars promis.

La France est le plus important bailleur au sein de l'Union européenne (UE), avec 397 millions de dollars engagés. L'UE a pour sa part promis 936 millions de dollars.

Le leader mondial des puces informatiques Intel a demandé une licence au gouvernement vietnamien pour construire une usine de production de 605 millions de dollars à Ho Chi Minh Ville (sud), a indiqué un responsable vietnamien.
"Nous espérons que les procédures administratives s'achèveront rapide-ment car c'est un énorme projet pour le secteur des technologies de l'information au Viêt-Nam", a t il ajouté.

Compte tenu de son ampleur, le projet devra être approuvé par le Premier ministre Phan Van Khai lui même.

Selon le quotidien Tuoi Tre, l'usine de 46,7 hectares emploiera 2.000 ouvriers.

Le groupe de construction et de services français Vinci a remporté deux contrats au Viêt-Nam pour un montant total de 88 millions d'euros, a t il annoncé dans un communiqué. Le premier contrat de 61 M EUR, remporté par l'intermédiaire de sa filiale Vinci construction grands projets, porte sur la construction du nouveau complexe de la télévision nationale vietnamienne dans le centre d'Ha Noi, précise le communiqué. Réalisés en groupement avec l'entreprise japonaise Sumitomo Mitsui, les travaux débuteront dans les prochains jours et dureront 28 mois.

Le deuxième contrat également remporté par Vinci construction grands projets et d'un montant de 27 M EUR, porte sur la construction d'une centrale thermique destinée à alimenter la région sud du Viêt-Nam. Cette centrale de 720 mégawatts à cycle combiné au gaz, dont la capacité devrait être doublée, sera construite à Ca Mau.

Les autorités vietnamiennes ont décidé d'interdire les ventes en pharmacie du Tamiflu, l'antiviral considéré comme le plus efficace dans la lutte contre la grippe aviaire, afin notamment de constituer une réserve nationale.

Le groupe britannique Peninsular and Oriental a annoncé qu'il allait bâtir un nouveau terminal de conteneurs de 224 millions de dollars dans le port de Ho Chi Minh Ville, en partenariat avec une société locale.
P and O aura une part de 80% dans le projet, baptisé Saigon Premier Container Terminal, et la société Tan Thuan Industrial Promotion Company (IPC) sera intéressée à hauteur de 20%. 

La banque britannique HSBC a acheté une part de 10% dans la banque vietnamienne Techcombank pour 17,3 M USD (14,6 M EUR) en numéraire, a t elle annoncé.
Techcombank est la troisième banque par actions vietnamienne, avec des actifs de 482 M USD à la fin décembre 2004, a indiqué HSBC.

Le cours du café robusta évoluait à son meilleur niveau depuis six mois, à Londres, en raison d'inquiétudes sur la taille de la récolte du Viêt-Nam.
Le prix du robusta a augmenté de plus de 40% en trois mois, depuis début octobre. Des pluies anormales pour la saison au Viêt-Nam ont empêché les agriculteurs de sécher les graines et donc réduit la production, Le Viêt-Nam est le deuxième plus gros producteur de café après le Brésil, et le premier fournisseur de robusta.(AFP)

Depuis le mois de novembre, des grèves se multiplient à Hô Chi Minh-Ville et à Binh Duong dans des sociétés à capitaux étrangers. Du 29 décembre 2005 au 4 janvier 2006, on compte 20 manisfestations et 30000 grévistes.
C’est la première fois que des grèves prennent une telle ampleur au Viêt-Nam.
Les employés de ces sociétés, s’estimant lésés par les employeurs étrangers et les cadres communistes, demandent une augmentation de salaires et de meilleures conditions de travail.

« Lettre de communion »


Le P. Chân Tin, rédemptoriste à Hô Chi Minh-Ville, le P. Nguyên Van Ly, libéré de prison en février de cette année, et les PP. Phan Van Loi, et Nguyên Huu Giai ont livré un commentaire public des plus récents affrontements entre autorités civiles et religions Leur sentiment à ce sujet est contenu dans une lettre ouverte, appelée « lettre de communion » explicitement adressée aux responsables et aux fidèles de quatre communautés religieuses implantées dans le pays, à savoir le bouddhisme hoa hao « authentique » (Thuân Tuy), le bouddhisme unifié et l’alliance des églises protestantes qui regroupe un certain nombre d’Eglises domestiques.

Cette « lettre de communion » passe en revue les agressions dont ont été victimes les communautés religieuses en question.

En ce qui concerne les bouddhistes hoa hao, la lettre relève les deux interventions gouvernementales les plus récentes à l’encontre de leur communauté. Le 27 septembre peu de temps après les immolations volontaires par le feu de deux fidèles hoa hao, un procès s’est déroulé à huis clos, sans la présence d’avocats dans un tribunal populaire de la province de An Giang. Accusés de troubles de l’ordre public et d’opposition à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, deux religieux ont été condamnés à sept ans de prison, et quatre fidèles à des peines allant de quatre à six ans d’incarcération. Une deuxième agression a marqué la vie de la communauté hoa hao : la destruction de la bibliothèque Hoa Hao. Située sur la terre sainte de cette religion dans la province de An Giang, elle contenait des documents très précieux concernant les croyances de cette communauté.

Les prêtres se tournent ensuite sur une intervention qui a provoqué beaucoup de réactions dans les milieux du bouddhisme unifié. Le 19 novembre, la seconde personnalité de cette Eglise, le vénérable Thich Quang Dô a été empêché par la police de venir présider la fête de commémoration de Nguyên Thiên (religieux à l’origine de nombreuses pagodes et communautés du Centre Viêt-Nam), célébration qui avait lieu à la pagode Giac Hoa à Hô Chi Minh-Ville. Cette intervention de la police est qualifiée par la lettre de violation du droit de chaque citoyen à la libre circulation et à la libre résidence. Les signataires du texte s’insurgent ensuite contre toutes les interventions policières, particulièrement nombreuses dans les derniers jours du mois. Visant à empêcher l’établissement par le bouddhisme unifié de son réseau administratif.

Les quatre prêtres parlent ensuite d’une campagne concertée,organisée par les autorités gouvernementales pour réprimer les fidèles protestants en beaucoup d’endroits, mais plus particulièrement dans certaines ethnies minoritaires. Sont cités les mauvais traitements subis par des protestants de Chi Ca dans la province de Ha Giang, pour n’avoir pas voulu abandonner leur foi, les coups reçus par un membre du Parti converti au christianisme, dans le district de Sa Pa, province de Lao Cây. Est mentionnée aussi la persécution subie par une communauté domestique située dans la province de Thanh Hoa.

Les auteurs de la lettre concluent en exprimant leur admiration pour tous ces croyants, victimes d’agression à cause de leur foi. Ils souligneant leur esprit de sacrifice, approuvent leur revendication de liberté et d’autonomie pour les activités et l’organisation de leur Eglise. Ils voient dans leur combat une illustration de la lutte entre l’idéal sublime de la religion et l’obscurité pernicieuse d’une doctrine athée et inhumaine. (EDA)

Soutenez l’Association France-Viêt-Nam d’Entraide (AFVE)

 

L’AFVE a pour but de venir en aide à ceux qui sont opprimés au Viêt-Nam à cause de leur engagement pour la liberté de pensée et d’expression, et à leur famille.

Membres fondateurs :

Bui Tin / Bui Xuân Quang / Nguyên Quoc Nam / Nguyên Thi Thanh Vân / Nguyên Van Trân / Tôn That Long / Trinh Long Hai / Vo Nhân Tri / Vu Quoc Thuc.  

Président : Bui Xuân Quang

Secrétaire générale : Nguyên Thi Thanh Vân ;

Trésorier : Trinh Long Hai

Contrôle de gestion : Vu Ngoc Bôi / Nguyên Ngoc Liêm

 

AFVE 240 rue de Tolbiac 75013 Paris

tél 01 45 89 58 32 /

fax 01 45 65 39 63

e mail :  AFVE@ifrance.com