VIET NAM infos
 
         
     
 
 
 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Édito

 

Archives

 

Thèmes et humeurs

Dossiers

économie/politique

culture/société

brèves/dernières

Documentation

 

Contacts

 

Liens

 

 

 

 
 
 

 

 

Archives - Thèmes et humeurs

VIET NAM infos numéro 38 - 15 septembre 2006

 

Le Viêt-Nam se cherche
 

Le Viêt-Nam est en train de vivre une période de transition essentielle de son histoire. Il est le pays organisateur du prochain sommet de l’APEC et désire entrer rapidement à l’OMC pour accélérer l’essor de son économie (le Viêt-Nam se place juste derrière la Chine pour la croissance et l’augmentation du PIB). Les dirigeants du PCV voient-ils dans le système chinois un modèle idéologique qui leur permettrait de se maintenir au pouvoir ? Cependant, vis-à-vis des Etats-Unis et du monde capitaliste occidental, le Viêt-Nam est loin d’avoir un poids économique et humain comparable à celui de la Chine et n’est pas considéré comme un interlocuteur de la même importance que son grand voisin du nord. Et, si à l’intérieur du Viêt-Nam,  il arrive encore que le discours officiel destiné à la masse populaire traite les Américains d’impérialistes, la crainte de l’impérialisme chinois est une réalité qu’aucun Vietnamien ne peut se permettre d’ignorer.

 

Toutefois, alors que la peur de la Chine est de 2.000 ans d’âge pour un Vietnamien, la fascination que celle-ci exerce sur lui l’est aussi. Dans le passé, les communistes vietnamiens ont reçu une aide considérable de leurs frères communistes chinois, aide qui leur a permis de remporter la victoire finale contre les Français à Diên Biên Phu. Mais, l’influence du Grand Frère leur a aussi fait commettre bien des crimes que le peuple ne leur pardonnera jamais (les crimes de la réforme agraire de 1954-1956, les massacres de Huê en 1968).

 Mais qu’en pense la jeunesse vietnamienne ? Alors que  Bill Gates, le patron de Microsoft, est considéré comme un « dieu » par les étudiants et jeunes cadres, on peut douter que ces mêmes personnes soient sensibles à l’idée d’un modèle asiatique de démocratie à la chinoise. Certains membres du Bureau politique pourraient être tentés aussi de leur proposer le modèle singapourien. Ce ne serait d’ailleurs  qu’un retour au début du « dôi moi » (renouveau), époque où Vo Van Kiêt, alors Premier ministre, s’est avancé à prendre pour conseiller Lee Kwan Yew, l’ancien premier ministre de Singapour.

 Existe-t-il pour la dictature vietnamienne une troisième voie, autre que les deux voies chinoises, de Pékin et de Singapour, fondées toutes les deux sur des « valeurs asiatiques », une voie vietnamienne à part entière ? Le Viêt-Nam ne pourra se tenir encore longtemps en équilibre entre les Etats-Unis et la Chine. Les dirigeants vietnamiens pourraient alors être obligés de préciser la signification de ce qu’ils entendent par « économie de marché à orientation socialiste ». Le Viêt-Nam devra bouger, politiquement, s’il veut réaliser ses ambitions économiques

 Dans ce contexte, le Groupe 8406 (*) a bien raison de vouloir faire entendre sa voix au monde entier, et surtout aux oreilles américaines lors du prochain APEC. Il pourrait alors faire connaître sa conception de la liberté et de la démocratie pour le Viêt-Nam, faire comprendre que les modèles fondés sur les « valeurs asiatiques »  sont bien des dictatures. C’est ce que pensent d’ailleurs les dirigeants de Taïwan.  

 

économie/

politique

 

 

OMC

 

ASEAN

 

Brèves

 

Paysans : un premier succès

 

Le Parti pour le Progrès du Viêt-Nam

 

Ly Tông victime de la diplomatie thaïlandaise

 

 

dossier

 

 

Le Bloc 8406

 

Le rapport de la Commission des droits de l’homme du Parti conservateur de la Grande-Bretagne

 

 

Actualité

 

 

Le Vénérable Thich Quang Dô, lauréat du prix Rafto

 

 

Réactions du pouvoir communiste face au mouvement démocratique

 

 

 

Soutenez AFVE.

 

 

 

 (*) Cette appellation est tirée de la date (8 avril 2006) de la parution du Manifeste pour la Démocratie au Viêt-Nam.  

Bui Xuan Quang