VIET NAM infos
 
         
     
 
 
 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Édito

 

Archives

 

Thèmes et humeurs

Dossiers

économie/politique

culture/société

brèves/dernières

Documentation

 

Contacts

 

Liens

 

 

 

 
 
 

 

 

Archives - Thèmes et humeurs

VIET NAM infos numéro 49 - septembre-octobre 2008

 

 

En attendant Barack Obama.
Rêve français, réalités vietnamiennes. Ou l’inverse (*)


 



Nous croyons rêver : selon un sondage de l’Ifop publié dans le Journal du Dimanche du 2 novembre, 80% des Français seraient prêts à voter pour un candidat noir – 47% estiment même que celui-ci aurait des chances d’être élu à la présidence de la République française.

Rêvons encore : un philosophe, journaliste et écrivain sur le devant de la place de Paris, nous révèle qu’il a qualifié il y a 4 ans Obama de « Black Kennedy », alors que le sénateur de l’Illinois n’était encore qu’un illustre inconnu.

Nous vivons notre réel quotidien avec des actes disons « approximatifs », mais nous exprimons, avec une très grande sincérité, nos rêves qui nous font grandir ?

Comment allons-nous alors glisser dans un tel contexte quelques infos et réalités vietnamiennes ? Faut-il parler du rêve ou du vécu ? Ce matin, vers le coup de 5h30, le signal skype de mon ordi clignote, on m’appelle du Vietnam. Je suis content de pouvoir parler avec le jeune pasteur Pham Ngoc Thach qui a fait la « une » de l’Internet hier soir. Il me raconte son histoire. Ayant pris quelques photos de paysans manifestant pour demander justice, il a été poursuivi et sévèrement malmené par les forces de police de Ho Chi Minh Ville. Admis dans un hôpital, il a dû s’enfuir discrètement de peur d’être obligé d’avaler quelques médicaments douteux. Ho Chi Minh-ville, l’ex-Saïgon, ne lui semble plus pouvoir offrir calme et sécurité. 

 

Pour le vénérable Thich Thiên Minh, c’est juste le contraire. Les autorités de sa ville natale de Bac Liêu lui avaient confisqué tous ses papiers, et il y recevait quotidiennement insultes et menaces. Mais à Saïgon, pour des raisons de santé, il peut être hébergé chez son neveu. « M. Ba (nom du vénérable dans le civil), acceptez de partir aux Etats-Unis, et on vous donne tous les papiers nécessaires, mais ne revenez plus ici ». C’est ce que les autorités ont proposé au vénérable Thich Thiên Minh. Le rêve américain contre la réalité vietnamienne. Pas moins.

Le rêve vietnamien d’un Thich Thiên Minh ou d’un Pham Ngoc Thach est cependant plus simple, mais plus fort : vivre tranquillement au pays. Trouver le bonheur dans son propre pays. Fouler sa terre natale. Contempler le même ciel que ses ancêtres. Rêve difficile. Impossible pour beaucoup. Mais nos amis du Vietnam continuent à rêver. 

 

 

 

Le Pasteur Pham Ngoc Thach couché devant les bureaux de la Sécurité (police) exigeant des explications sur son « lynchage » par les autorités.

 

Bui Xuan Quang


(*) Titre détourné. Le titre de l’article de Mme Esther Benbassa paru dans le Figaro du 4 novembre 2008 est : Minorités : rêve américain, réalités françaises

 

 




économie/

politique

 

 

OMC

 

ASEAN

 

Brèves

 

Paysans : un premier succès

 

Le Parti pur le Progrès du Viêt-Nam

 

Ly Tông victime de la diplomatie thaïlandaise

 

 dossier

 

 

Le Bloc 8406

 

Le rapport de la Commission des droits de l’homme du Parti conservateur de la Grande-Bretagne

 

 

Actualité

 

 

Le Vénérable Thich Quang Dô, lauréat du prix Rafto

 

 

Réactions du pouvoir communiste face au mouvement démocratique

 

 

 

Soutenez AFVE.