VIET NAM infos
 
         
     

 
 
 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Édito

 

Archives

 

Thèmes et humeurs

Dossiers

économie/politique

culture/société

brèves/dernières

Documentation

 

Contacts

 

Liens

 

 

 

 
 
 

 

 

Archives - Thèmes et humeurs

VIET NAM infos numéro 54 - avril-mai 2010

 

 

Notre francophonie en question




Lu sur Internet :

23 avr. 2010 – RTL 
Vietnam : une nouvelle école française avec vue sur... un terrain d'exécution 
Au Vietnam, la journée portes ouvertes d'une future école française d'Hô-Chi-Minh-Ville a tourné au cauchemar. Et pour cause : les parents d'élèves viennent d'apprendre que sous les fenêtres de l'école se trouve un terrain d'exécution de condamnés à mort. L'établissement se situe également près d’une décharge. Non stipulée dans la conclusion du bail, elle est apparue en janvier 2008, et pourrait causer des problèmes pour la santé des enfants. L'école "Colette" doit ouvrir en septembre prochain.

Gwendoline Debono

L'établissement se trouve également non loin d'une décharge, ce qui risque de poser des problèmes sanitaires pour les élèves

"Les exécutions capitales se déroulent tôt le matin mais les préparatifs sont faits la veille. La dépouille du fusillé est enlevée le jour même et les familles restent sur le site pour se recueillir quasiment toute la journée", rapporte un parent d'élève.

En novembre dernier, les autorités vietnamiennes avaient assuré au Premier ministre français François Fillon qu’elles allaient mettre un terme un terme aux exécutions. Une promesse qui n'a apparemment pas été tenue.L'Association des parents d’élèves, qui finance deux tiers de la construction de l’école, s’attaque aujourd’hui à l’Association de l’enseignement français à l’étranger (AEFE) en charge de la gestion des établissements.
Auteurs : Gwendoline Debono & La rédaction de RTL
http://www.rtl.fr/fiche/5939135233/vietnam-une-nouvelle-ecole-
francaise-avec-vue-sur-un-terrain-d-execution.html

La France très préoccupée ?
France-diplomatie
(site officiel)

C’est avec une très grande préoccupation que nous avons appris vendredi dernier le verdict prononcé à l’encontre de Mme Tran Khai Thanh Thuy, écrivain et défenseur des droits de l’Homme. L’annonce d’une peine d’emprisonnement de trois ans et demi intervient alors que Mme Thuy est déjà détenue depuis plusieurs mois.
La France rappelle que le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, auquel le Vietnam est partie prenante, consacre la liberté d’expression et d’opinion comme un droit fondamental qui doit pouvoir s’exercer librement.
L’attachement de la France à ces valeurs a été rappelé lors de la visite du Premier ministre au Vietnam en novembre dernier.


En fait, Mme Tran Khai Thanh Thuy a été accusée d’avoir agressé et blessé une « personne innocente ». Il s’avère que les preuves, des photos, anciennes, ont été retouchées. Des parlementaires américains et australiens ont, quant à eux, dénoncé vigoureusement cette farce de procès.
Voilà chers amis lecteurs, une petite lecture qui nous repose de nos préoccupations nationales et internationales. Nous sommes autorisés à sourire. 
Nous sommes fiers de l’exception française, de la différence française. Et de l’indifférence française aussi ?

 

 

Bui Xuan Quang


 




économie/

politique

 

 

OMC

 

ASEAN

 

Brèves

 

Paysans : un premier succès

 

Le Parti pur le Progrès du Viêt-Nam

 

Ly Tông victime de la diplomatie thaïlandaise

 

 dossier

 

 

Le Bloc 8406

 

Le rapport de la Commission des droits de l’homme du Parti conservateur de la Grande-Bretagne

 

 

Actualité

 

 

Le Vénérable Thich Quang Dô, lauréat du prix Rafto

 

 

Réactions du pouvoir communiste face au mouvement démocratique

 

 

 

Soutenez AFVE.