VIET NAM infos
 
         
     

 
 
 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Édito

 

Archives

 

Thèmes et humeurs

Dossiers

économie/politique

culture/société

brèves/dernières

Documentation

 

Contacts

 

Liens

 

 

 

 
 
 

 

 

Archives - Thèmes et humeurs

VIET NAM infos - avril 2013

 

Le 30 avril 2013, lettre aux amis, Vietnamiens et autres…

Dimanche dernier, en allant écouter un ancien dirigeant de la République du Vietnam (l’ancien Sud Vietnam), M. Lê Trọng Quát, une vérité évidente me saute aux yeux : le terme « République du Vietnam » est inaltérable parce que « république » existe depuis des milliers d’années (Platon). Donc, La République du Vietnam est une expression qui pourrait durer – encore quelques milliers d’années

Comment ignorer ces jeunes de trente ans, de plus en plus nombreux, qui visitent le « Nghĩa Trang Biên Hòa » (Le Cimetière militaire de Biên Hòa) consacré aux soldats morts pour le Sud Vietnam ? Ils nous envoient des messages exprimant leur grande tristesse, des regrets pour un régime qu’ils n’ont pas connu.

Ecoutons Nguyễn Văn Đài, un avocat qui n’avait que 6 ans à la chute du Sud-Vietnam (il est né en 1969) et qui a été condamné à 5 ans de prison pour ses appels à l’ouverture à la démocratie :

Maintenant, on me demande « que pensez-vous du 30 avril ? » Voici ma réponse : « un régime démocratique et civilisé a été vaincu par un régime dictatorial à parti unique, totalitaire et arriéré » (Hanoï 28 avril 2013)

Or, jusqu’à l’âge de 19 ans (1988), Nguyễn Văn Đài se réjouissait de la date du 30 avril, heureux d’être citoyen d’un pays victorieux et unifié.

Imaginons le parcours de ce jeune homme, de 1988 jusqu’à maintenant, entrecoupé par 5 ans de prison ferme, et mesurons le poids de sa déception hors de toute proportion.

http://www.bbc.co.uk/vietnamese/forum/
2013/04/130428_camxuc_30_thang4.shtml

Le 14.4.2013 M. Tạ Trí Hải, figure très connue des manifestants de Hanoï, a eu le courage de chanter l’air de l’hymne de la République du Vietnam (Sud) transformé avec des paroles sur le thème Đoàn Văn Vươn, l’homme qui a osé résister à la force par la force

www.vninfos.com/Actualités

https://www.youtube.com/watchv=Qv7TiDEpsQs

Trente huit ans, et nous qui vivons avec nos certitudes de la Juste Cause (« chính nghĩa »), nous ne sommes toujours pas capables, en dehors du pays, de dessiner le squelette d’une République du Vietnam digne de ce nom, ou même de créer une maison commune pour abriter ceux qui en ont besoin – au sens propre comme au figuré. Même le drapeau jaune du Sud Vietnam n’est pas un symbole de paix, d’amitié, de liberté, de démocratie alors qu’il aurait dû être tout cela à la fois.

A Hanoï, un fait curieux, des étudiants de la Faculté de Droit portent des vêtements de sport aux couleurs du Sud Vietnam :

http://www.hennhausaigon2015.com
/2013/03/29/35272/

http://www.tnlt.net/2013/04/phong-su-la-co-vang-o-truong-ai-hoc.html


Permettez-moi de vous donner tous ces faits en vrac, sans aucune intention particulière. Cette année, sans raison apparente, le souvenir du 30 Avril me revient avec une nostalgie sourde. Tant pis, parfois il faut bien donner raison au cœur.

Dans l’histoire des cendres et du phénix, on peut voir des signes qui montrent que ce sera de là-bas, en pleine République Socialiste du Viêt Nam, que la République du Vietnam renaîtra.

Paris 30 avril 2013
 

Bùi Xuân Quang 





 




économie/

politique

 

 

OMC

 

ASEAN

 

Brèves

 

Paysans : un premier succès

 

Le Parti pur le Progrès du Viêt-Nam

 

Ly Tông victime de la diplomatie thaïlandaise

 

 dossier

 

 

Le Bloc 8406

 

Le rapport de la Commission des droits de l’homme du Parti conservateur de la Grande-Bretagne

 

 

Actualité

 

 

Le Vénérable Thich Quang Dô, lauréat du prix Rafto

 

 

Réactions du pouvoir communiste face au mouvement démocratique

 

 

 

Soutenez AFVE.