VIET NAM infos
 
         
     
 
 
 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Édito

 

Archives

 

Thèmes et humeurs

Dossiers

économie/politique

culture/société

brèves

Documentation

 

Contacts

 

Liens

 

 

 

 
 
 

 

 

Archives - Thèmes et humeurs

VIET NAM infos numéro 8 - 15 septembre 2001

Barbarie

Bui Xuan Quang

S'il n'a pas été trop difficile de comprendre les raisons de l'enthousiasme manifesté par certains Arabes devant les épreuves du peuple américain, c'est une toute autre affaire que de voir des Vietnamiens à Hà Nôi, jeunes tout autant qu'âgés, éclater de joie à l'annonce des événements tragiques de New York et de Washington. Qui sont-ils donc, ces chers compatriotes ? La plupart sont des cadres du Parti communiste vietnamien. Un professeur de l'Institut des Relations Internationales (!), un étudiant de l'Université de la Construction, secrétaire général d'un groupe de Jeunesse communiste, un autre étudiant de l'Université nationale d'Etudes économiques… Je soupçonne fort que ces individus ont été aussi les premiers à apprécier le charme pas nécessairement discret de Bill et Hillary lors du passage de ces derniers à Ha Nôi le mois de novembre dernier, en espérant comme beaucoup d'autres obtenir une bourse d'études aux Etats-Unis pour avoir l'occasion de goûter à quelques délices américains.

Le premier : "Les chefs d'Etat doivent dénoncer le terrorisme pour la forme, mais je crois que les 80% de la population mondiale applaudissent secrètement l'attaque".
Le deuxième : "Je serais encore plus heureux si Bush avait été tué, car Bush me paraît être trop belliqueux".

Le troisième : "Le terrorisme n'est qu'un procédé parmi d'autres. Ce n'est pas l'idéal. Mais il fera ouvrir les yeux aux Américains qui imposent leur impérialisme aveugle par des embargos et des interventions dans la politique intérieure des autres pays". (Michael Mathes DPA)

Cela fait plus de 26 ans que le Parti communiste vietnamien règne sans partage sur le Viêt-Nam. Faut-il quand même conclure que tous nos malheurs proviennent des Etats-Unis, et des 50 000 Américains tués au combat? Cette haine contre le capitalisme et l'impérialisme américains qui a nourri des générations de Vietnamiens sous contrôle communiste et qui leur a permis de se sacrifier pour sauver le monde du capitalisme (tiens, comme les terroristes islamistes), qui leur a permis d'enterrer vivants des milliers de compatriotes à Huê en 1968 (tiens, comme ce qui se passe en Algérie), cette haine est toujours présente. Quelle honte pour nous tous Vietnamiens !

Depuis une semaine, le gouvernement vietnamien multiplie les manifestations anti-américaines, accusant le gouvernement de Washington de vouloir intervenir dans la politique intérieure du Viêt-Nam avec la résolution de la Chambre des représentants américaine exigeant du Viêt-Nam le respect des droits de l'homme (lire page 2). Le père Chân Tin a comparé la barbarie des dirigeants du PCV à celle des dirigeants islamistes adeptes du terrorisme. Cette barbarie n'est toutefois pas dirigée uniquement contre le peuple américain. La haine que ces dirigeants créent et entretiennent dans le cœur de leurs propres concitoyens est le plus grand des actes de barbarie, car elle détruit la part d'humanité à partir de laquelle doit se réaliser chaque individu.

BXQ